Sénateurs d'Ottawa, les Tops et Flops pour les poolers...

Les Sénateurs et leurs fans se préparaient à une année difficile avant même le début de l'année. Ça été effectivement le cas, mais ils ont montré de beaux flashs donnant espoir pour le futur. C'est en se comparant qu'on se console...vaut mieux être un fan des Sénateurs que des Red Wings en ce moment! Revenons à notre article et voyons les joueurs qui ont mieux performés qu'anticipé et ceux qui ont déçus cette année dans la capitale canadienne.



Nous avions prédit que les Sénateurs seraient la pire équipe dans la Conférence de l'Est avec la 16 position. Au moment où la saison s'est terminée, ils occupaient le 15e rang...Mince consolation! À défaut d'être dans une course pour les séries, ils sont en plein coeur de la course pour le premier choix au repêchage. Maintenant, toujours dans la perspective des poolers, voyons ceux qui, individuellement, ont mieux performé qu'anticipé et ceux qui ont moins performé que prévu?


Joueurs ayant mieux performé:


  • Anthony Duclair: À sa deuxième saison à Ottawa, il a pleinement répondu aux attentes avec une superbe progression de points. Ayant habitué les poolers à une production en dents de scie d'une année à l'autre, il a réussi à améliorer sa production de l'année précédente qui était de 33 points en 74 parties (Comparatif de 36 points en 82 parties). Cette saison, il en était à 40 points en 66 parties pour un comparable de 49 points dans une saison complète.

  • Connor Brown: L'attaquant était sur le point de connaitre sa meilleure saison en carrière lorsque les activités de la LNH se sont arrêtés. Ayant eu une saison 2018-2019 de 29 points en 82 parties, il en avait cumulé 43 en 71 parties à sa première saison avec les Sens. Sur un comparable de 82 parties, il aurait amassé 49 points. + 20 points pour lui! Certainement un bon coup pour les poolers qui l'ont sélectionné en fin de repêchage de leur pool.

  • Mark Borowiecki: Il n'a certainement pas été sélectionné dans un de vos pools, mais il était lui aussi sur le point d'obtenir sa meilleure récolte offensive en carrière cette saison. En 53 parties, il avait cumulé 18 points (27 points sur un comparable de 82 parties) alors que l'année passée, il en avait cumulé 5 en 53 parties (Comparable de 7 sur 82 parties).

  • Jean-Gabriel Pageau: Bien qu'il ne soit plus un membre des Sénateurs, il était nécessaire de le mentionner ici compte tenu de sa progression principalement obtenue avec cette équipe. L'an passé, il avait cumulé 12 points en 39 parties pour un comparable sur 82 parties de 25 points. Cette saison, il en était à une récolte de 40 points en 60 parties...rien de moins que 54 points projeté sur une saison complète. Près de 30 points de plus...Un bijou pour les poolers!

Joueurs qui ont déçus


  • Thomas Chabot: Le défenseur de l'heure à Ottawa n'a pas été à la hauteur de sa production offensive de la saison précédente. Ses 55 points en 70 parties (64 points sur 82 parties) l'année dernière faisait saliver beaucoup de poolers, mais nous lui avions prédit une baisse de régime et c'est ce qui s'est produit. Heureux les poolers qui ont suivi notre Guide du pooler, car à l'arrêt des activités de cette saison, il cumulait 39 points en 71 parties pour une production sur 82 parties de 45 points.

  • Chris Tierney: Nous lui avions prédit une saison similaire à la précédente alors qu'il avait obtenu 48 points en 81 parties. Malheureusement, il avait obtenu que 37 en 71 parties jusqu'à maintenant...ce qui l'aurait mené vers une saison de 42 points. Légère baisse de régime pour lui cette année!

  • Colin White: Nous nous attendions à une saison stable offensivement pour lui, mais ce ne fût pas le cas. Nous nous attendions à une production de 47 points pour une saison complète (41 points en 71 parties comme l'an passé), mais il était sur le point de nous offrir un petit 30 points sur 82 parties (23 points en 61 parties actuellement). Déception pour bien des poolers!

  • Bobby Ryan: Tout le mérite lui reviens pour la lutte qu'il a fait cette année et qu'il fera toute sa vie contre l'alcoolisme! Pour les poolers avares de points et qui l'avait sélectionné, ce ne fût pas une bonne année. Revenant d'une saison de 42 points en 78 parties (44 points sur 82 parties), il était à prévoir une saison similaire, mais en 24 parties cette année, il avait accumulé 8 points en 24 parties, soit un comparable de 27 points sur 82 parties. Nul doute qu'une fois ses problèmes personnels résolus, il reviendra à une meilleure production!

34 vues3 commentaires
  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com