Red Wings de Detroit, les Tops et Flops pour les poolers...

Fans de Wings...La saison est peut-être finie pour de bon et votre supplice aussi! Nous leur avions prédit une saison difficile, mais avouons que les 39 points en saison (17 victoires-49 défaites-5 défaites en prolongation) sont bien pire que ce que nous estimions! Du point de vue des poolers, voyons les joueurs qui ont mieux performés qu'anticipé et ceux qui ont déçus cette année à Détroit.

Les Red Wings se positionnaient au 16 rangs de la conférence de l'Est et bons derniers dans la LNH. Nos prédictions de début d'année les voyaient au 15e rang dans la conférence de l'Est...Bon, ce n'est pas 16e, mais nous nous entendions tous qu'ils auraient une saison difficile! De façon individuelle maintenant, est-ce que des joueurs auront été de bons choix pour les poolers? Voyons quels sont les joueurs qui ont mieux performé qu'anticipé et ceux qui ont moins performé que prévu?


Joueurs ayant mieux performé (J'ai eu beau chercher, mais j'en ai que 3 pour eux!):


  • Anthony Mantha: S'il n'avait pas été blessé, il aurait probablement obtenu sa meilleure saison. Avant l'arrêt des activités, il comptait 38 points en 43 parties. Au comparatif sur 82 parties, il aurait cumulé 72 points. Si on compare avec la saison précédente, il avait cumulé 48 points en 67 parties pour un compte de 58 points. Pour un pooler qui pouvait changer ses joueurs blessés, il a certainement été un bon coup, mais somme toute prévisible.

  • Madison Bowey: Les joueurs qui ont mieux performés cette saison à Détroit en comparatif à la saison précédente sont rares. Nous avons creusé un peu et l'avons trouvé. La saison précédente, il avait cumulé 10 points en 50 parties pour une équivalence sur 82 parties de 16 points. Cette saison, il avait noirci la feuille de pointage à 17 reprises en 53 parties pour un comparatif de 26 points.

  • Jonathan Bernier: Le gardien de but québécois a débuté l'année comme gardien substitut, mais a su s'imposer. En 41 parties cette année, il a maintenu un SV% de 0,907 comparativement à un SV% de 0,904 l'année précédente. Il est encore à quelques points de sa moyenne de SV% en carrière, mais si un pooler l'a sélectionné en fin de repêchage, il doit être tout de même satisfait de sa prise.

Joueurs qui ont déçus

  • Dylan Larkin: Même s'il est le meilleur marqueur de son équipe, sa production a considérablement diminuée versus la saisons passée. Il s'est amené en début de saison avec la mémoire d'une saison de 73 points en 76 parties pour un comparatif de 78 points en 82 parties. Cette saison, il en était à 53 points en 71 parties pour une projection 61 points en 82 parties. Certainement une déception pour les poolers.

  • Andreas Athanasiou: Le joueur de centre a aussi connu une saison difficile. La saison dernière, il avait accumulé 54 points en 76 parties, soit un comparatif de 58 points en 82 parties. À l'arrêt des activités de la ligue, il avait amassé 24 points en 46 parties. Sur une projection de 82 parties, il aurait cumulé 42 points...une bonne diminution également.

  • Frans Nielsen: Troisième joueur, troisième centre dans les joueurs ayant déçu! Ce dernier avait une production de 9 points en 60 parties jusqu'à maintenant. Au comparatif sur 82 parties, il aurait cumulé 12 points. La saison dernière, il avait tout de même accumulé 35 points en 72 parties. Sur 82 parties, cette production lui donnait 39 points. Un grosse diminution pour un joueur de fin de repêchage.

  • Valtteri Filppula: Tiens tiens...un quatrième centre! La saison passée, il avait amassé 31 points en 72 parties, représentant un comparatif de 35 points en 82 parties. Cette année, il en était à 21 points sur 70 parties. Sur une saison complète, cette production correspondrait à 24 points. L'époque où il représentait un choix intéressant pour les poolers semble passé..il peut toutefois être candidat pour un léger rebond l'an prochain.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com