• jansab

Qu'est-il arrivé de Nikolay Goldobin et Sven Baertschi ?

Mis à jour : mars 21

Ces joueurs peu connus étaient pourtant vu comme de très bons espoirs de la riche cohorte qu'est celle des Canucks de Vancouver. Cependant, après une saison respectable venant des deux joueurs, la direction de l'équipe de la Colombie-Britannique a décidé de les reléguer vers leur club école les Comets de Utica. Aucune réponse n'a été offerte à mes questions par l'entremise des dirigeants de l'équipe donc j'ai dû y faire mes propres recherches et j'en suis arrivé aux conclusions suivantes. Dans le cas du jeune russe Nikolay Goldobin. Suite à ses 27 points en 63 matchs, je m'attendais à voir le jeune Goldobin dans un rôle de top-6 régulier chez les Canucks. Malgré ses flagrantes lacunes dans son jeu défensif, Goldobin reste un joueur bourré de talent. De très bonnes mains, un tir très respectable avec un "release" rapide, une vision du jeu bien au dessus de la moyenne et une habilité à trouver ses coéquipiers démarqués qui m'est déconcertante. Je crois sincèrement que Goldobin n'aurait aucun problème à trouver une place sur plus de la moitié des top-6 de la ligue mais avec la qualité de celui des Canucks, je vois bien où est le problème.


L'ancien choix de première ronde est bien évidemment dans la AHL pour améliorer son jeu dans la zone défensive et la zone neutre. Il n'aurait pas pu jouer sur un troisième trio de façon régulière sans se faire prendre en zone défensive et son gabarit ne lui aurait pas permis de jouer sur un quatrième trio. Je crois que la mentalité abordé par les Canucks était la bonne. Bien évidemment, j'aurais adoré voir le russe sur un trio avec Elias Pettersson et Brock Boeser pour une autre année, puisqu'il l'avait été durant l'année précédente, mais je crois que de laisser fleurir le jeune Goldobin une année avec les Comets était un choix judicieux. Je pourrais très bien le voir rebondir l'an prochain et percer un rôle régulier auprès du grand club si sa situation contractuelle le lui permet, lui qui sera à court de contrat à la fin de la saison. Pour ce qui est de Baertschi. Je voyais pour le suisse une belle saison dans le top-9 des attaquants des Canucks avec quelques apparitions dans le top-6. Cependant je n'ai pas eu la chance de voir ceci arriver. Contrairement à Goldobin, je voyais en Baertschi un joueur beaucoup plus mature dans son jeu lorsque je le regardais à la fin de la saison 2018-2019 comparativement au début de cette campagne. Je voyais en lui un joueur de troisième trio complet, pouvant à l'occasion avoir quelques missions offensives et avoir un potentiel de 40 points. Baertschi avait eu une une intéressante récolte de 14 points en 26 matchs avec le grand club l'an dernier. Cependant, il a fait face à de sérieux problèmes de santé dus à ses commotions cérébrales et il a été dans l'obligation d'écourter sa saison de façon considérable. Le 30 septembre 2019, les Canucks l'ont placé au ballotage et cela me fut une très grande surprise, mais le plus surprenant dans cette situation a été le fait qu'il ne soit pas réclamé par aucune des trente autres équipes de la LNH.


Je ne comprenais pas pourquoi il avait été envoyé à Utica en premier lieu, mais avec réflexion je crois savoir ce qui avait été envisagé par les dirigeants des Canucks. Je crois que suite à une réhabilitation de la sorte, un joueur se doit de reprendre sa confiance et je crois que d'envoyer Baertschi en AHL fut spécialement fait pour le remettre en confiance. Suite à un départ canon de 10 points en 7 matchs avec les Comets, l'équipe de Vancouver a procédé à son rappel pour le renvoyer avec le club école 6 matchs plus tard. Certes, Baertschi n'a réussi à inscrire son nom à la feuille de pointage que deux fois et ce par l'entremise de deux assistances mais à sa défense, Baertschi avait été limité à de faibles minutes de jeu. Le plus gros problème pour le joueur de 27 ans est sa santé qui semble être incertaine et son salaire de 3.37 millions de $ par année jusqu'à 2021. Je crois que Baertschi est encore dans les plans futurs des Canucks. Je crois aussi que maintenant, la balle est dans son camp, il se doit de reprouver à tout le monde que sa place est dans la LNH. Je crois que si Baertschi reste avec l'équipe côtière jusqu'à l'année prochaine, il pourrait très fortement créer des surprises aux camps et qui sait...Peut-être même s'établir sur ce puissant top-6?

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com