Panthers de la Floride, les Tops et Flops pour les poolers...

J'étais de ceux qui croyait que les Panthers allaient connaitre une bonne saison et devenir des prétendants possibles pour les grands honneurs. Malheureusement, leur saison a été encore une fois à la hauteur des assistances dans leur amphithéâtre...très décevante! Les changements apportés au club lors de la saison morte n'aura pas porté fruits globalement. Luongo n'est pas aussi facilement remplaçable et ce, autant sur que hors de la glace. Bref, voyons, du point de vue des poolers, les joueurs qui ont mieux performés qu'anticipé et ceux qui ont déçus cette année en Floride.


Tel que mentionné plus haut dans l'article, les Panthers ont déçu grandement cette saison. À l'arrêt des activités, ils occupaient le 11e rang de la conférence de l'Est. Nos prédictions avançaient que nous les voyions au 6e rang et bien en place pour une participation pour les séries. En analysant individuellement, nous avons constaté que deux de leurs gros canons offensifs, Huberdeau et Hoffman étaient sur le point d'offrir une performance offensive similaire à l'année précédente. Par contre, ce n'est pas le cas de tous. Voyons maintenant les joueurs qui ont mieux performé qu'anticipé et ceux qui ont moins bien performé que prévu?


Joueurs ayant mieux performé :


  • Aaron Ekblad: Le défenseur était sur le point d'avoir une excellente saison! En 67 parties, il avait noirci la feuille de pointage à 41 reprises. En comparatif sur 82 parties, cela lui aurait donné une récolte de 50 points. Une belle augmentation versus la saison précédente à laquelle il avait obtenu 37 points en 82 parties. Une belle prise pour les poolers qui ont misé sur lui!

  • MacKenzie Weegar: Encore une fois dans nos analyses, nous avons dû creuser un peu plus pour trouver les joueurs qui ont mieux performé cette année en Floride. Weegar est le premier de 3. Revenant d'une saison de 15 points en 64 parties en 2018-2019 (19 points en 82 parties), il a amélioré sa production cette saison avec un cumul de 18 points en 45 rencontres (32 points en 82 parties).

  • Noel Acciari: Ce dernier a connu une progression intéressante. En 66 parties cette saison, il avait une production offensive de 27 points, pour un comparatif sur 82 parties de 33 points. Sa saison précédente avait été moins prolifique avec 14 points en 72 parties, soit 15 points en 82 parties. Une production doublée pour sa part!

  • Mark Pysyk: Un autre joueur, moins d'impact, a connu une meilleure saison cette année. L'année dernière, il avait obtenu 11 points en 70 parties pour un comparatif sur 82 parties de 12 points. Cette année était pour lui une meilleure saison. Il cumulait 18 points en 58 parties vers une saison complète de 25 points.

Joueurs qui ont déçus

  • Sergei Bobrovsky: Sans grande surprise et au grand malheur de plusieurs poolers, le nouveau portier de l'équipe est sans aucun doute la plus grosse déception de l'année. Si nous comparons ses statistiques au niveau du SV% de cette année versus ses chiffres de l'année précédente, nous constatons facilement l'écart. 2018-2019, avec Columbus, il avait maintenu un SV% de 0,913 alors que cette saison, il en était à un SV% de 0,900. À noter que sa moyenne en carrière est de SV% 0,922...Grande déception!

  • Aleksander Barkov: Meilleur pointeur de la saison dernière pour l'équipe, les attentes étaient grandes envers lui. Ayant certainement été un joueur sélectionné tôt dans les pools, il n'aura pas été à la hauteur de sa saison de 96 points en 82 parties. En effet, cette saison, il en était à 62 points en 66 parties, pour un comparatif sur 82 parties de 77 points...-19 points! Déception!

  • Evgenii Dadonov: Un autre attaquant qui n'a pas livré la marchandise cette année au niveau offensif. Il avait connu une saison 2018-2019 de 70 points en 82 parties, mais les mêmes statistiques ne sont pas au rendez-vous cette année. En 69 parties, il en était à 47 points, ce qui correspond à 55 points sur une saison complète de 82 parties. Encore une vive déception chez les poolers qui lui ont fait confiance!

  • Keith Yandle: Le vétéran défenseur a semblé ralentir cette année. En comparant ses statistiques de la dernière année avec la présente, nous constatons un écart de 9 points entre les deux saisons. En 2018-2019, il avait atteint 62 points en 82 parties alors que cette année, il en était à 45 points en 69 parties (53 points en 82 parties). Une diminution pour les poolers qui sont des adeptes de Yandle.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com