Oilers d'Edmonton, les Tops et Flops pour les poolers...

Est-ce que cette année aurait été la bonne pour les Oilers? Le grand problème à Edmonton a toujours été au niveau de la défensive et devant les buts..Du moins dans les dernières années. Leur début de saison présageais à une saison décevante, mais ils se sont bien repris par la suite. Du point de vue des poolers, voyons les joueurs qui ont mieux performés qu'anticipé et ceux qui ont déçus cette année à Edmonton.

Les Oilers occupaient le 4e rang de la conférence de l'Ouest lors de l'arrêt des activités de la LNH. Nous leur avions prédit une saison un peu plus difficile avec une 8e place dans leur conférence...principalement à cause de leur défensive tel que mentionné plus tôt. La troupe de McDavid produit offensivement à un rythme incroyable, ce qui leur permet de bien cacher leurs lacunes dans leur zone. Nous allons voir maintenant les joueurs qui ont mieux performé qu'anticipé et ceux qui ont moins bien performé que prévu? Vous noterez que McDavid n'est pas dans cette liste, non pas parce qu'il a une mauvaise saison, mais parce qu'il s'orientait vers une saison incroyable de plus de 120 points pour une 2e saison de suite...sans surprise et qu'il a certainement été le premier choix au repêchage de tous les pools au Québec!


Joueurs ayant mieux performé :


  • Leon Draisaitl: L'attaquant vedette était déjà un choix de grande valeur pour les poolers mais il a réussi à faire encore mieux. Sortant d'une saison de 105 points en 82 parties, certains croyaient qu'il ne tiendrait pas la route cette année. Au contraire, en 71 parties, il en était déjà à 110 points, soit un comparatif sur 82 parties de 127 points! Que dire de plus...Les poolers qui l'ont sélectionné sont aux anges cette saison!

  • Ryan Nugent-Hopkins: RNH ne fait pas nécessairement l'unanimité auprès des poolers car les attentes ont toujours été très hautes envers lui. L'an passé, il avait obtenu 69 points en 82 parties. Cependant, cette année il en était à une récolte de 61 points en 65 parties. Sur une saison complète de 82 parties, sa récolte de points correspondrait à 77 points. Très belle progression qui doit satisfaire ses fans.

  • James Neal: Alors qu'on le croyait fini à Calgary, il a rebondi cette saison avec les Oilers. En 2018-2019, il avait cumulé 19 points en 63 parties. Cela représente un comparatif de 24 points en 82 parties. Probablement mieux entouré et dans une philosophie d'équipe qui lui correspond plus, il a, jusqu'à maintenant obtenu 31 points en 55 parties, soit un comparatif 46 points sur 82 parties...près de 50% de plus que l'an passé. Une superbe prise pour les poolers qui l'ont sélectionné!

  • Zack Kassian: Parlant de joueurs qui ont rebondi cette saison, il était sur le point d'obtenir sa meilleure saison en carrière. En 59 parties, il avait cumulé 34 points, soit un comparatif de 47 points sur 82 parties. Si nous comparons avec sa saison dernière, il avait noirci la feuille de pointage à 26 reprises en 79 parties. Inutile de comparer sur 82 parties pour voir sa progression de production que certains rares poolers ont pu profiter en le repêchant en fin de pool.

Joueurs qui ont déçus

  • Alex Chiasson: Bien qu'il ne soit pas le joueur sur lequel un pooler joue sa saison, il a connu une diminution de sa production. La saison passée, il avait terminé comme 4e pointeur des Oilers avec 38 points en 73 parties soit un comparatif de 42 points sur une saison complète. Cette année, il en était à 24 points en 65 parties en voie d'obtenir 30 points sur 82 parties. Déception pour lui!

  • Jujhar Khaira: Edmonton a une saison dans laquelle plusieurs joueurs ont fait mieux que l'an passé. Nous devons donc regarder plus bas pour ceux qui ont déçu. Le premier de 3 avait eu une saison de 18 points en 60 parties en 2018-2019. (24 points sur 82 parties). Par contre, cette saison, il en était à seulement 10 points en 64 parties (12 points en 82 parties).

  • Adam Larsson: Le 2e de trois est ce défenseur pour lequel une chute de point n'était pas nécessairement prévisible. Il avait amassé 20 points en 82 parties la saison dernière et tout portait à croire qu'il profiterait de la puissance offensive du club our progresser. Au contraire, il a cumulé seulement 6 points en 49 parties, soit un comparable de 10 points en 82 parties..la moitié moins!

  • Matt Benning: Et voici le 3e de trois... Cette saison, il a noirci la feuille de pointage seulement à 8 reprises en 43 parties. Sur une saison complète, cette production représenterait 15 points. Pourtant, la saison précédente, il avait eu une production offensive de 17 points en 70 parties...20 points en 82 parties.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com