• Yann_rz

Lors de la retraite de Crosby, qui serait le meilleur capitaine des Pens?



L’ancien de l’Océanic de Rimouski a aujourd’hui 32 ans. Leader des Penguins de Pittsburgh depuis le 31 mai 2007, soit quasiment 13 ans ! Il avait ce jour là 19 ans et 9 mois, ce qui avait fait de lui le plus jeune capitaine de l’histoire de la LNH (il s’agit maintenant de Connor McDavid).


Ses nombreuses blessures tout au long de sa carrière - dont 4 commotions cérébrales - ont nourri des rumeurs de retraite prématurée à son sujet. Il a d’ailleurs raté 2 mois de jeu cette saison à cause d’une hernie sportive.


Lors de la parade de la coupe Stanley en 2017, Crosby avait prétendu :

«Quand je pense à la retraite, je n'ai qu'un but en tête: la fin de mon contrat. Ce ne sera pas facile...»

La star des Pens a signé en 2012 un contrat de 12 ans qui l’engage jusqu’à la saison 2024/2025. Cette fin de contrat l’amènerait à 37 ans, un vieil âge pour un joueur qui a subi tant de blessures alors qu’il continue d’exceller depuis tant d’années.


Un défi qu’il qualifie donc de difficile à relever quand il s’agit de la meilleure ligue de hockey au monde avec un jeu axé sur la vitesse et la jeunesse.


Quel joueur pourrait remplacer le leadership de Crosby?


Dans l'équipe actuelle, on remarque le jeune Jake Guentzel (25 ans). Il aurait alors la trentaine. Il performait bien cette saison avec les Penguins (20-23-43 en 39 matchs) avant sa blessure à l'épaule contre les Senateurs d'Ottawa qui l'a sorti du jeu pour 4 à 6 mois. Il était bien entouré avec John Marino, le rookie qui réalise un bon départ dans la LNH (6-20-26 en 56 matchs).


Plusieurs solutions s’offrent aux Penguins de Pittsburgh dans leur prospects :

Samuel Poulin, 19 ans, no 21 à la draft de 2019.

Capitaine du Sherbrooke Phoenix (32-45-77 en 46 matchs cette saison).

Il est déjà un pro selon son actuel coach qui lui a fait des éloges : «Sam, c’est le joueur le plus professionnel que j’ai vu depuis que je suis avec le Phœnix.

J’ai joué junior et professionnel, et il a déjà la mentalité d’un pro. Physiquement, il sait comment se préparer, il se nourrit bien et il porte une attention aux détails. Ce qu’il a à améliorer, c’est son côté hockey, parce que le côté professionnel, il l’a déjà.»

Arrivée en LNH projetée en 2021-22.




Nathan Légaré, 19 ans, no 74 à la draft de 2019.

Capitaine de Baie-Comeau Drakkar (35-36-71 en 61 matchs cette saison).

Très convoité par les Penguins de Pittsburgh: Ils l'ont non seulement suivi de près lors de sa dernière saison avec le Drakkar de Baie-Comeau, mais ils ont sacrifié pas moins de trois choix de repêchage dans une transaction pour finalement être en mesure de réclamer l’attaquant de Saint-Eustache en troisième ronde. Cette transaction a permis au directeur général Jim Rutherford de mettre la main sur le choix de troisième ronde des Coyotes de l’Arizona et ainsi être en mesure de sélectionner Nathan Légaré, au 74e rang. Sans quoi, les Pens devaient attendre le 98ème rang. Ils ne voulaient pas prendre ce risque.

"Que les Pingouins effectuent une telle transaction, ç’a été une belle surprise et un beau moment pour moi" , a raconter l’ancien des Vikings de Saint-Eustache.

Cependant, rien de surprenant pour son ancien entraîneur-chef, Martin Bernard:

«C’était d’une évidence même. Les Pingouins l’ont suivi régulièrement et on connaissait leur intérêt, d’autant plus que Nathan a beaucoup progressé au cours de la dernière saison qu’il a amorcée alors qu’il avait 17 ans. Nathan a des habiletés indéniables. Il est capable de faire beaucoup de choses sur la glace et il a déjà un lancer de la Ligue nationale de hockey» ,


Arrivée en LNH projetée en 2021-22.


Il reste difficile à prédire le futur capitaine des Penguins qui joueront peut-être sans capitaine dans un premier temps afin d’identifier leur futur leader du vestiaire.


Quant à Sidney Crosby, il n'a pas de soucis à se faire pour son futur job!


Il aurait tout pour devenir entraîneur selon Mike Sullivan, son coach actuel aux Penguins de Pittsburgh.

S’il souhaite être entraîneur, je pense qu’il serait excellent parce qu’il étudie tellement bien le jeu. C’est quelque chose qui serait bien évidemment une décision personnelle, mais s’il choisit cette voie, je suis persuadé qu’il sera formidable… Je le vois bien rester impliqué dans le hockey, car il aime tellement son sport, il est un passionné.

L’exemple de Wayne Gretzky nous montre que les meilleurs joueurs ne font pas forcément les meilleurs entraîneurs. Mais espérons que Crosby ait le temps de réfléchir tranquillement à son futur emploi, et qu’il soulève encore beaucoup de trophées à Pittsburgh !

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com