Les blessures...le fardeau des poolers!

S'il y a un élément quasi impossible à estimer en début d'année lorsque les amateurs de pool est le fait de savoir quels joueurs seront affligés par des blessures. Parce que disons-nous le...s'il y a un facteur qui peut faire en sorte que votre pool est un échec ou non, c'est bien les blessures que vos joueurs vedettes peuvent subir.


Bien sûr, il y a les joueurs qui sont identifiée "fragiles" ou à fort risque de blessures en se basant sur leur historique. Mais encore là, rien d'est garant du futur à 100%. Regardons quelques cas cette saison qui ont fait mentir les statistiques.


Taylor Hall : Il a été contraint à seulement 33 parties la saison dernière. Avant cela, il avait cumulé une moyenne de 66 matchs par saison. Cette année, il fait démentir ces statistiques et en bien parti pour une saison complète.

Filip Forsberg : Lors des deux dernières saisons, il a été contraint à des saisons de 64 et 67 parties à cause des blessures. Il lutte contre des blessures répétitives malgré le fait qu'il avait complété 3 saisons complètes en début de carrière. Cela dit, il est en route vers une saison de 76 parties, ce qui est un grand pas vers l'avant.


Nick Foligno : À l'exception des saisons 2010-2011 et 2011-2012 alors qu'il était avec Ottawa, il n'a jamais joué une saison complète. Plusieurs années plus tard, il est sur le point de connaître une saison complète cette année.


Charlie McAvoy : Depuis ses débuts en LNH il y a 2 ans, il n'a jamais joué une saison complète. En fait, le maximum de partie qu'il a joué dans sa carrière, pour une saison, est de 63. Il est actuellement en piste pour connaître sa première saison complète cette année.


D'un autre côté, certains joueurs pour qui le mot "blessure" n'avait jamais été associé à leur nom ont connu une saison désastreuse. Encore une fois, voici quelques exemples qui font certainement le malheur de certaine poolers!


Brent Seabrook : Au cours des 6 dernières années, il n'avait manqué que 9 parties. Cette saison, il est contraint à 32 parties seulement alors qu'il s'est blessé pour le reste de la saison.


Jake Guentzel : Il n'avait jamais été blessé depuis son entrée en LNH. Malheureusement pour les poolers, le prolifique attaquant a été limité à 39 parties alors qu'une blessure l'a exclu pour le reste de la saison.

Vladimir Tarasenko : Au cours des 4 dernières saisons, la talentueux attaquant n'avait manqué que 10 parties. Drame pour les poolers...il n'aura joué que 10 parties cette année avant de se blessé pour la balance de la saison.


Bryan Little : Il s'était éloigné du qualificatif de joueur fragile avec ses deux dernières saisons complètes, mais malheur pour lui, il s'est blessé cette saison après seulement 7 parties et il ne sera pas de retour cette saison.


Et vous poolers...À quel point les blessures ont impactés votre pool?

24 vues
  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com