Des Nordiques aux Sénateurs!

Les anciens partisans des Nordiques devraient tous être ou devenir partisans des Sénateurs d'Ottawa!


Voici pourquoi ;


Ottawa, contrairement à Boston ou l'Avalanche dont plusieurs partisans de Québec ont décidé de suivre après le transfert, Ottawa est très accessible pour assister à une partie. 5h de route de Québec, 2h15 des environs de Mtl et ce, pour une fraction du prix des billets à Montréal. Je me souviens qu'en 2010, j'avais regarder pour aller voir une partie à Montréal (dans le temps de Halak). Les billets dans les blancs étaient passés pour la 1e ronde vs Washington de 70$ à 270$. J'avais alors regardé pour Ottawa qui affrontait Pittsburgh avec Crosby et Malkin et les billets à 60$ n'était montés qu'à 70$. Notre choix avait été assez facile, même sans inclure le coeur partisan, c'était plus avantageux faire le voyage jusqu'à Ottawa.


Ensuite, Ottawa est la seule autre équipe qui nous permet d'écouter le hockey en français tout en pouvant continuer de détester l'ennemi juré qui est le Canadien. Ok, la description n'est pas terrible puisque les chaines francophones nous mettent des amateurs de Montréal à la description des Sénateurs. On se fait souvent casser les oreilles avec des comparaisons ou des nouvelles à tout bout de champ à propos du CH mais bon, normalement dans chaque duo, il y en a un de bon à la description. Sinon, vous avez à la radio, la description des Sénateurs en français avec Nicolas St-Pierre et Alain SansCartier au 94.5 Unique FM. Accessible avec l'application si vous êtes en dehors de la région de Gatineau/Ottawa.


Sûrement que plusieurs se disent:"Oui mais Ottawa c'est une gang de pas bon!" Vous vous souvenez des talentueux Nordiques en 1994/95 avec les Fiset, Thibault, Leschyshyn, Finn, Corbet, Deadmarsh, Foote, Frosberg, Kamenski, Gusarov, Kovalenko, Krupp, Lapointe, Lefebvre, Leschyshyn, Nolan, Ricci, Rucinski, Clark, Sakic, Simon, Wolanin et Young. Après en avoir bavé quelques années, c'était rendu fort. Une année plus tard, ils allaient chercher leur 1e coupe Stanley.


La reconstruction des Sénateurs va très bien, ils auront au prochain repêchage 3 choix de 1e rd, 4 de 2e rd et 2 de 3e rd. Sans compter qu'ils avaient, au moment de l'arrêt dans la ligue américaine, une des meilleures équipes qui comptaient sur un jeune trio d'avenir phénoménale en Alex Formenton (20 ans), Josh Norris (20 ans) et Drake Bathersson (21 ans)... Tous dans les meilleurs marqueurs de la ligue américaine. Il y a aussi Logan Brown (fils de Jeff Brown l'ancien Nordiques) et Rudolph Balcers qui avaient plus de 1 pts par parties. Aussi, le jeune défenseur de 20 ans Erik Brannstrom obtenu dans l'échange de Stone qui a obtenu 23 points en 27 parties. Christian Wolanin (fils de Craig et dont la mère est originaire de Québec) est aussi un autre espoir intéressant, lui qui avait obtenu 42 pts à sa 1e année professionnelle il y a 2 ans. C'est sans compter les espoirs qui étaient au dernier championnat mondiale junior comme le centre Shane Pinto, 1e choix en 2e Rd lors du dernier repêchage, (recrue de l'année au niveau universitaire américain), Jacob Bernard-Docker D défenseur et choix de 1e rd des Sénateurs qui était avec Équipe Canada Junior ainsi que le défenseur Lassi Thomson qui était capitaine de l'équipe Finlandaise qui est lui aussi un choix de 1e rd des Sénateurs. Dans les buts, les Sénateurs ont Marcus Hogberg qui fait bien mais regardez bien venir Joey Daccord. Le québécois Kevin Mandolese vient aussi de connaître tout une saison dans la LHJMQ et le géant Mads Sogaard fut un choix élevés de 2e rd lors du dernier repêchage. Également déjà en poste, il y a le rapide Thomas Chabot, Brady Tkachuck (le Dale Hunter des temps modernes) et Anthony Duclair (ancien Remparts). Un choix tardif qui semble de plus en plus se démarquer (dernier camp et saison LHJMQ), c'est ce joueur d'Ancienne-Lorette Maxence Guenette. Rien de gagner mais il sera intéressant à suivre.


Personnellement, je ne crois pas que les Sénateurs puissent déménager à Québec, du moins pas à plein temps. S'il y a une équipe qui est susceptible de le faire se sont les Panthers. On nous ment sur leur assistances, c'est évident qu'ils comptent des billets donnés, vous n'avez qu'à regarder le nombre de spectateurs présents dans les parties autres que contre Mtl, Washington et Tampa Bay c'est misérable (surtout en semaine). De plus, contrairement aux Sénateurs qui sont dans une mauvaise passe, les Panthers ça fait 15 ans que ça dure ce genre de support envers l'équipe.


La pandémie qu'on vit va diminuer les assistances partout à la reprise des activités. Même si les chiffres vont baisser, les assistances des Sénateurs devraient faire en sorte qu'ils dépassent quelques marchés de la ligue. La raison, le vent de fraîcheur et d'espoirs que va apporter le prochain repêchage et l'arrivée de jeunes talentueux dans l'équipe. On est loin des départs de Karlsson, Stone, Hoffman et Duchene qui ont fait reculer l'équipe mais qui en même temps ont accélérer la reconstruction du club.


Il existe une petite chance pour Québec, advenant que la LNH continue de refuser toute demande de Québec, que les Sénateurs viennent jouer une dizaine de parties par année à Québec. Même si le projet risque d'être retardé tant que le monde est arrêté, les yeux du sport professionnel seront tournés vers l'expérience que va tenter la MLB avec les Rays de Tampa Bay qui viendront jouer une partie de leur saison à Montréal. Plusieurs propriétaires d'équipe y voient un avantage monétaire. Vendre non seulement des billets dans 2 marchés mais des articles promotionnels, chandails, avoir de meilleures cotes d'écoute pour augmenter les revenus lors de la prochaine négociation avec les réseaux de télévision. Le sentiment d'appartenance ça ce construit. Les gens vont entendre "Votre équipe" à la télévision et à la radio. Plus ils vont en parler, plus les gens vont embarquer. Les Sénateurs sont le plus petit marché de hockey professionnel au Canada. Réussir à s'allier avec le marché de Québec serait un immense avantage pour eux même si ça leur coûte 1 partie hors-concours, 9 parties éparpillées en saison régulière et la 1e partie de chacune des rondes de séries. Il faut bien donner quelques chose de concret pour rallier un marché à sa cause. Resterait 32 parties de saison régulière et les parties 2 à 4 locales de chacune des rondes à Ottawa. C'est difficile de penser à une plus grande garde partagée. Cette initiative permettrait aux plus petits marchés de compétitionner avec de plus gros marchés. Je ne sais pas si ça va arriver à Ottawa, mais je suis pas mal certain que les Rays ne seront pas la seule organisation à tenter l'expérience. Ça risque de devenir une défense contre les déménagement possible.


Pour revenir aux Sénateurs d'Ottawa...


Voici ce à quoi ça aurait ressembler si leur histoire en séries s'ils auraient que fait qu'un avec les Nordiques.


1981-82

Les Nordiques éliminent les Canadiens de Montréal (ce but de Dale Hunter)

Les Nordiques éliminent également les Bruins de Boston

Les Nordiques subissent l'élimination en 4 contre les puissants Islanders de New-York qui remporteront la Coupe Stanley


1982-83

C'est la revanche des Bruins de Boston contre les Nordiques


1983-84

Les Nordiques éliminent les Sabres

Les Nordiques sont éliminés par les Canadiens de Montréal qui utilisent des tactiques déloyales pour chasser les meilleurs joueurs de l'équipe (bataille du vendredi Saint)


1984-85

Les Nordiques éliminent les Sabres de Buffalo

Les Nordiques éliminent les Canadiens de Montréal en prolongation de la 7e parties grâce à Peter Statsny.

Les Nordiques sont éliminés par les Flyers de Philadelphie. (Il y avait eu un but refusé controversé et après Qc n'était plus dans le coup).


1985-86

Les Nordiques sont éliminés par les Whalers de Hartford


1986-87

Les Nordiques se vengent des Whalers de Hartford mais sont ensuite éliminés par le Canadien de Montréal. Fameux but refuser d'Alain Côté!


1992-93

Après plusieurs années à manquer les séries, Québec est à nouveau éliminé par Montréal et ce, même après avoir pris les devants 2-0 dans la série.


1994-95

Les Nordiques sont éliminés en 1e Rd contre les Rangers de New York. Dernière année d'existence des Nordiques qui étaient rendus une force dans la LNH.


1996-97

Steve Duchesne ancien défenseur étoile des Nordiques procure les 1e séries éliminatoires aux Sénateurs. Les Sabres les éliminent en 7 parties. Yashin, Alfredsson, Daigle, Duchene et Ron Tugnutt sont les principales têtes d'affiche des Sénateurs.


1997-98

Les Sénateurs remportent leur première série contre les Devils du New-Jersey en 6 grâce à un but dans la dernière partie d'un autre ancien Nordiques Janne Laukkanen.

Les Sénateurs sont éliminés au 2e tour en 5 vs Washington.


1998-99

Les Sénateurs sont éliminés en 4 vs les Sabres de Buffalo malgré une saison de 103 pts.


1999-2000

Les Sénateurs sont éliminés en 4 contre les Maples Leafs de Toronto. Début d'une rivalité provinciale.


2000-2001

Les Sénateurs sont encore éliminés en 4 contre leur rivaux de Toronto. Malgré leurs 109 points.


2001-2002

Les Sénateurs éliminent les Flyers de Philadelphie en 5 grâce à Patrick Lalime qui accorde 2 buts dans la série (3 blanchissages consécutifs) mais subissent une défaites très douloureuses devant leur bête noir les Maples Leafs en 7 parties.


2002-2003

Les Sénateurs éliminent les Islanders de New-York en 5.

Les Sénateurs éliminent les Flyers de Philadelphie en 6.

Ils atteignent pour la 1e fois de leur histoire la finale de L'est. Chris Phillips a forcé la tenue d'un match ultime mais les Sénateurs se sont inclinés en 7 contre les Devils du New-Jersey.


2003-2004

C'est l'arrivée du propriétaire Eugène Melnyk. En saison, il y a eu un record de punition dans une partie vs les Flyers avec 419 min. Encore une élimination par les Maples Leafs de Toronto en 7 parties. Les Leafs avaient terminé la saison à 103 pts et les Sénateurs à 102 points.


2005-2006

Après un arrêt de 1 an lock-out

Victoire en 5 des Sénateurs vs Tampa Bay

Défaite en 5 des Sénateurs vs Buffalo.

La blessure à Dominik Hasek aux Olympiques avait fait mal.


2006-2007

Victoire en 5 vs Pittsburgh

Victoire en 5 vs New-Jersey

Victoire en 5 vs Buffalo

Défaite en finale de la Coupe Stanley en 5 vs Anaheim. Les Sénateurs n'avaient qu'une ligne d'attaque mais la meilleure de la ligue avec Heatley-Spezza-Alfredsson


2007-08

Défaite en 4 vs Pittsburgh qui se sont rendu en finale de la coupe Stanley.


2009-10

Défaite en 6 vs Pittsburgh.


2011-12

Défaite en 7 vs les Rangers de New York


2012-2013

Les Sénateurs éliminent les Canadiens de Montréal en 5 dans une série excitante axé sur la robustesse.

Les Sénateurs sont ensuite éliminés en 5 contre Pittsburgh.


2014-15

Andrew Hammond un gardien non destiné à une carrière dans la LNH aide de façon miraculeuse les Sénateurs à atteindre les séries dans le dernier droit avec une fiche de 20-1-2 moy de 1.79 et % de .941.

Il est cependant remplacer dans la série contre Montréal par Craig Anderson alors que les Sénateurs tirent de l'arrière 2 à 0 dans les parties. Montréal l'emportent en 6.


2016-2017

Avec Guy Boucher comme entraîneur les Sénateurs éliminent Boston en 6.

Les Sénateurs éliminent les Rangers de New York en 6 (Jean-Gabriel Pageau inscrit 4 buts lors d'une même partie).

Les Sénateurs sont éliminés en 2e prolongation de la 7e partie contre les Pingouins de Pittsburgh qui vont la série suivante, remporté la Coupe Stanley.


C'était l'histoire des séries éliminatoires des Nordiques et des Sénateurs.


Merci d'avoir pris le temps de me lire.


J'étais un partisans des Nordiques de Québec et je suis maintenant un partisans des Sénateurs d'Ottawa !

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com