• Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com

Défenseurs...Les tops et les flops!

Après avoir fait l'analyse des gardiens de but, attardons-nous aux défenseurs. Habituellement, dans un pool, on se bat pour avoir la chance de sélectionner les quelques défenseurs les plus offensifs de la ligue. Les noms de Burns, Karlsson, Carlson, Hedman et compagnie se retrouvent régulièrement dans les premiers choix. Mais qu'en est-il cette année? Quels sont les tops et les flops pour les défenseurs?


Tops:


  • John Carlson: Impossible de passer à côté DU défenseur de l'année jusqu'à maintenant! On savait qu'il était bon offensivement, mais cette année, il dépasse réellement les attentes. Premier pointeur parmi les défenseurs, il cumule 45 points en 33 parties incluant 14 points en avantage numérique. Avec un différentiel de +19, il se positionne clairement pour être le gagnant du trophée Norris.

  • Dougie Hamilton: C'est bien connu de tous les poolers que Hamilton a un certain talent offensif, mais cette année, il produit à un rythme digne des plus grands! Avec ses 30 points en 32 parties, il se dirige vers une saison de 76 points soit un sommet pour lui en carrière. En complément, il cumule 10 points en avantage numérique et un différentiel de +17. Plutôt excellent pour un défenseur que vous avez probablement sélectionné dans la 2e moitié de votre pool!

  • Cale Makar: S'il ne gagne pas le Calder, il sera certainement dans les finalistes! À sa première année, il se positionne déjà comme un joueur élite à sa position. Ses 28 points en 29 parties, ses 12 points en avantage numérique et son différentiel de +10 font de lui un arrière productif de luxe pour les poolers. Espérons maintenant que les blessures ne freineront pas sa lancée!

  • Victor Hedman: Faisant parti des défenseurs offensifs élites depuis quelques années, Hedman a habitué ses fans à des débuts de saison plutôt lents côté production. Cette année n'y fait pas exception, mais il occupe quand même le 4e rang des pointeurs parmi les défenseurs avec ses 28 points en 28 parties. Les poolers sont surtout heureux de sa production en avantage numérique avec 16 points, un sommet pour les défenseurs. Son seul petit accroc cette année...un différentiel de -2!

  • Shea Weber: Le garde arrière des Canadiens est en vois vers la meilleure saison offensive de sa carrière avec 26 points en 32 parties. À ce rythme, il pourrait avoir une saison record de 66 points. Convaincu qu'il n'a pas été un des 5 premiers défenseurs sélectionnés dans votre pool...mais ceux qui ont pris une "chance" avec lui sont plus que récompensés. De plus, il poste un différentiel de +11 et seulement 6 points en avantage numérique. Imaginez si la production en avantage d'un homme se mnet en marche....

Flops


  • Mike Green: Les poolers savent depuis longtemps que Green n'est plus le défenseur offensif élite qu'il a déjà été. Par contre, il fait souvent parti des "late picks" des pools parce qu'il a offert un 30 points réguliers lors des dernières années. Ceci dit, Green présente ses pires résultats offensifs en carrière actuellement et en est probablement à ses derniers milles! Ses faibles 5 points en 25 parties le mène vers une saison de 16 points et il présente un différentiel de -17.

  • P.K. Subban: Son nom est sur toutes les lèvres et alors que plusieurs poolers croyaient qu'il ne pouvait pas faire pire que la saison dernière, Subban présente une production offensive plus faible que Jordie Benn! Ses maigres 5 points en 31 parties oriente sa production offensive vers une saison de 13 points! Pour en ajouter, il présente un différentiel de -15. Mes condoléances aux poolers qui ont Subban dans leur pool!

  • Will Butcher: Et oui, un autre défenseur des Devils! La production de Butcher est en chute libre depuis son arrivée dans la LNH lors de la saison 2017-2018. Son année recrue présentait d'excellent chiffres offensifs avec 44 points, en 2018-2019 30 points et il est parti pour avoir une saison de 25 points cette année. Pas très rassurant pour les poolers!

  • Oliver Ekman-Larsson: Comme poolers, nous cherchons des défenseurs qui offrent une production offensive stable et le nom de Ekman-Larsson en était synonyme. Et oui, nous parlons du passé car cette année, avec ses 11 points en 34 parties, il se dirige vers une production de 26 points seulement! Nous sommes loin des 40 points et plus des dernières années. Seule bonne nouvelle, son différentiel est à -1...son meilleur depuis la saison 2013-2014!

  • Mark Giordano: Le gagnant du trophée Norris semble manquer de potion magique! Après une excellente saison de 74 points, plusieurs croyaient qu'il avait enfin éclos et qu'il était parti pour la gloire. Malheureusement, ses 17 points en 34 parties devraient le mener vers une saison de 41 points, soit sa normale des dernières années avant la saison dernière. Bref, ceux qui l'ont recruté tôt dans leur pool croyant en ses chances de répéter ses 74 points sont certainement furieux en ce moment!


Et vous, quels sont vos défenseurs tops et flops?

90 vues