Blues de St-Louis, les Tops et Flops pour les poolers...

Mis à jour : avr. 17

Certainement l'une des équipes les plus intéressantes à suivre. Un mixte bien équilibré entre vitesse, agilité et robustesse. Est-ce que tous les ingrédients sont encore présents chez les Blues pour remporter les grands honneurs? Certains doutaient que la chimie serait encore présente à St-Louis, mais force est d'admettre qu'ils étaient toujours aussi dominants. Du point de vue des poolers, voyons les joueurs qui ont mieux performés qu'anticipé et ceux qui ont déçus cette année à St-Louis.


Les Blues occupaient le 1er rang de la conférence de l'Ouest lors de l'arrêt des activités de la LNH. Nous leur avions prédit une bonne saison, mois nous nous étions gardé une petite gène en leur assignant une 5e place dans leur conférence...principalement à cause d'un départ un peu plus lent suite à un été festif un peu trop court. Nous allons voir maintenant les joueurs qui ont mieux performé qu'anticipé et ceux qui ont moins bien performé que prévu?

Joueurs ayant mieux performé :


  • Alex Pietrangelo: Le défenseur avait déjà une bonne valeur auprès des poolers avec la saison qu'il venait de connaître. Sortant d'une saison de 41 points en 71 parties, soit 47 points en 82 parties, certains croyaient qu'il ne tiendrait pas la route cette année. Au contraire, en 70 parties, il en était déjà à 52 points, soit un comparatif sur 82 parties de 60 points! Très belle progression pour un défenseur.

  • Jaden Schwartz: Peut-être pas le premier choix dans la liste des poolers, mais il devrait certainement être considéré surtout en voyant sa progession cette année. L'an passé, il avait obtenu 36 points en 69 parties (comparatif de 42 points 82 parties). Cependant, cette année il en était à une récolte de 57 points en 71 parties. Sur une saison complète de 82 parties, sa récolte de points correspondrait à 65 points. Très belle progression qui doit satisfaire ses fans.

  • Robert Thomas: Certainement pas celui qu'on pense lorsqu'on parle des Blues, mais en terme de progression, il en aurait valu la peine. En 2018-2019, il avait cumulé 33 points en 70 parties. Cela représente un comparatif de 38 points en 82 parties. Cette saison, il a, jusqu'à maintenant obtenu 42 points en 66 parties, soit un comparatif 52 points sur 82 parties...près de 15 points de plus que l'an passé. Une superbe prise pour les poolers qui l'ont sélectionné passé la moitié de leur repêchage!

  • Zach Sanford: Parlant de joueurs qui ont rebondi cette saison, il était sur le point d'obtenir sa meilleure saison en carrière. En 58 parties, il avait cumulé 30 points, soit un comparatif de 42 points sur 82 parties. Si nous comparons avec sa saison dernière, il avait noirci la feuille de pointage à 20 reprises en 60 parties...Un comparatif de 27 points en 82 parties. Un +15 points pour poolers qui l'ont probablement repêché aux 3/4 de leur pool.

Joueurs qui ont déçus

  • Ryan O'Reilly: Lorsqu'on indique des joueurs de pointe dans les joueurs qui ont déçus, l'écart entre les deux dernières saisons n'est pas énorme, mais fait mal aux poolers selon le moment qu'ils l'ont repêché. Dans son cas, il avait obtenu 77 points en 82 en 2018-2019 alors que cette année, il en était à 61 points en 71 parties..Un comparatif de 70 points en 82 parties. Bien que non catastrophique, c'est une baisse pareil qui peut faire la différence dans un pool.

  • Tyler Bozak: St-Louis a une saison dans laquelle plusieurs joueurs ont fait mieux ou une production similaire à l'an passé. Nous devons donc regarder plus bas pour ceux qui ont déçu. Ce dernier eu une saison de 38 points en 72 parties en 2018-2019. (43 points sur 82 parties). Par contre, cette saison, il en était à seulement 29 points en 67 parties (35 points en 82 parties).

  • Vince Dunn: Un défenseur pour lequel une chute de point n'était pas nécessairement prévisible. Il avait amassé 35 points en 78 parties la saison dernière (36 points en 82 parties) et tout portait à croire qu'il profiterait de la qualité offensive du club pour progresser. Au contraire, il a cumulé seulement 23 points en 71 parties, soit un comparable de 26 points en 82 parties.

  • Justin Faulk: Un autre défenseur dans cette liste... Cette saison, il a noirci la feuille de pointage seulement à 16 reprises en 69 parties. Sur une saison complète, cette production représenterait 19 points. Pourtant, la saison précédente, il avait eu une production offensive de 35 points en 82 parties.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com