Blackhawks de Chicago, les Tops et Flops pour les poolers...

Les Blackhawks sont en reconstruction depuis quelques années et nous commençons à voir certains jeunes qui se développent très bien pendant que les joueurs vétérans de concession tiennent le fort tout comme la philosophie des Hawks qui leur a permis d'être une équipe de pointe pendant plusieurs saisons. Voyons les joueurs qui ont mieux performés qu'anticipé et ceux qui ont déçus cette année dans la ville des vents.

Au moment de l'arrêt des activités de la LNH, les Hawks occupaient le 12e rang dans l'association de l'Ouest. Nos prédictions prévoyaient les voir au 11e rang cette année et comme prévu, ils poursuivent leur reconstruction. Dans la perspective des poolers, voyons ceux qui, individuellement, ont mieux performé qu'anticipé et ceux qui ont moins performé que prévu?


Joueurs ayant mieux performé :


  • Patrick Kane: Ok...Kane est mon exception à la règle! Il n'était pas en voie d'avoir une meilleure production que l'année passée alors qu'il avait cumulé 110 points! Mais un joueur qui s'orientait vers une saison de 99 points, dans une équipe comme les Hawks ne peut pas être un mauvais choix! Une dégringolade de son nombre de points aurait pu être bien plus plausible.

  • Dominik Kubalik: On croyais à une bonne année pour la recrue en estimant sa production à 42 points cette saison, mais ceux qui ont misé sur lui sont encore plus satisfait! En 68 parties, il avait déjà cumulé 46 points, ce qui l'aurait mené vers une saison recrue de 55 points! Il a certainement fait le bonheur de certains poolers!

  • Slater Koekkoek: Nous sommes allé chercher ce joueur loin dans le classement des pointeurs des Hawks, mais rares sont ceux qui ont vu une évolution de leur producion à Chicago. Ce dernier avait cumulé 6 points en 31 parties la saison dernière pour un comparatif de 15 points sur 82 parties. Cette saison, il a amélioré ses marques avec 10 points en 42 parties, pour un comparatif de 19 points sur 82 parties.

  • Corey Crawford: Il avait connu une année difficile la saison passée avec un SV% de 0,908, ce qui a fait en sorte que Chicago a signé Lehner cet été. Il a rebondi cette saison pour retrouver son SV% moyen en carrière de 0,917. Il aura été un paris gagnant pour certains poolers cette saison.

Joueurs qui ont déçus

  • Jonathan Toews: Nous ne remettons pas en doute son leadership et son statut de joueur complet. Ce qui nous intéresse ici dans un contexte de pool, c'est ça production offensive. À cet effet, il avait cumulé jusqu'à maintenant 60 points en 70 parties pour un comparatif de 70 points sur 82 parties. En comparaison avec la saison précédente, il avait récolté 81 points en 82 parties. Une bonne diminution offensive pour sa part.

  • Alex DeBrincat: Un autre joueur de premier niveau qui n'a pas produit à la hauteur de l'année précédente alors qu'il avait cumulé 76 points en 82 parties. Cette saison, sa production a certainement déçu les poolers qui lui avaient fait confiance. Ses 45 points en 70 parties l'aurait mené vers une saison de 52 points...Une énorme diminution pour un joueur qui a certainement été recruté tôt dans vos pools.

  • Erik Gustafsson: Le défenseur a connu également une grande diminution dans sa production offensive. Passant d'une saison de 60 points en 79 parties (Équivalent sur 82 parties de 62 points) en 2018-2019 à une saison actuelle de 26 points en 59 parties (Équivalent de 36 points en 82 parties), il est certainement une grande déception pour les poolers.

  • Duncan Keith: Le vétéran avait connu une saison de 40 points en 82 parties l'année dernière. Nous aurions pu s'attendre à une saison similaire cette année, mais il a plutôt enchaîné 27 points en 61 parties pour un comparable de 36 points en 82 parties. Une légère diminution dans son cas, mais chaque point compte dans un pool!

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com