• D-os

Au delà des incontournables... Dallas



Année après année, la formation des Stars crée un certain enthousiasme chez les partisans. Le trio composé de Benn, Seguin et Radulov a de quoi exciter les plus pessimistes d'entre nous. Pourtant, leur participation aux séries n'est jamais assurée. Le manque de profondeur à l'attaque se fait sentir et c'est la raison pour laquelle ils sont allé chercher Pavelski et Perry cet été. Qu'est-ce que ça veut dire pour les poolers?


Tyler Seguin continue de faire briller la lumière rouge en remplissant les filets année après année. Assez régulier dans sa production offensive, on peut s'attendre à une production entourant les 80 pts de sa part. Sauf que cette année il aura de l'appui venant du 2e trio avec l'arrivée de Pavelski. Est-ce qu'une attaque mieux répartie lui permettra de produire plus, ou un peu moins? Une chose est sûre, il produira son lot de points. À condition, évdidemment, d'avoir des ailiers en santé.


Alexander Radulov peut-il rester en santé? Après avoir connu une saison de plus d'un point par match, il serait attrayant, en temps normal, pour un pooler. Mais l'avenir semble assez nébuleux pour lui. Ses performances sont reliées à l'intensité qu'il met sur la glace... et à ses compagnons de trio de qualité. Est-ce que l'âge va commencer à le rattraper? Ou continuera-t-il sur sa lancée?


Joe Pavelski arrive comme un vent de fraicheur dans cette équipe, lui qui sort tout juste d'une saison de 64 pts. Même si sa production offensive diminue d'année en année, il est tout de même très constant et a un impact sur la patinoire difficile à quantifier. Par contre, il semblerait qu'il soit un peu moins bien entouré qu'à San Jose. Pourra-t-il faire en sorte que ses compagnons de trio lèvent leur jeu d'un cran?


Jamie Benn vient de connaître une saison décevante. Lui qui fut, il n'y a pas si longtemps, l'un des favoris des poolers, a connu quelques difficultés au cours de la dernière campagne, ne récoltant que 53 pts. Les accrochages avec le propriétaire de l'équipe, le manque d'efforts... et curieusement, il a tout de même mené son équipe en séries. Si vous êtes chanceux, il aura peut être glissé dans les rondes lointaines. Saura-t-il rebondir?


John Klingberg, comme son capitaine, vient de connaître une saison moins productive que l'année précédente. Fort de 45 pts en 64 matchs, il y a fort à parier qu'il connaîtra une autre saison très productive. Si le 45 pts le fait glisser dans le repêchage de votre pool, prendrez-vous une chance avec lui?


Enfin, Miro Heiskanen a fortement impressionné lors de son année recrue. Ses 33 pts laissent présager qu'il connaîtra une augmentation de sa production offensive, lui qui s'est amélioré grandement du début à la fin de la saison. Serait-ce assez pour qu'il soit repêché dans un pool? Son jeu à caractère offensif vous incitera-t-il à prendre une chance avec lui?


Au final, les Stars ont un manque flagrant de profondeur à l'attaque, mais ils semblent enfin avoir tourné la page avec des espoirs qui ne progressaient pas, tels que Nischuchkin et Honka. Ils pourront enfin mettre leurs énergie à développer d'autres joueurs et surtout à donner du renfort de qualité à leurs leaders, eux qui doivent se sentir bien seuls depuis quelques années.


Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous procurer le guide Hudon-Hockey!



59 vues
  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com