Analyse des Canucks de Vancouver

Mis à jour : juin 10



Les Canucks de Vancouver ont surpris cette saison avec une fiche de 36V-27D-6N bonne pour 78 points en 69 matchs. Le directeur gérant Jim Benning a été très agressif durant la saison morte. Il a d’abord échangé un choix de 1re ronde 2020 + 3e ronde de 2020 et Marek Mazanec (G) pour J.T. Miller. Cet échange s’avéra un coup de maître de la part de Benning puisque Miller termina 1er marqueur de l’équipe cette saison. Ensuite, il a signé comme UFA Michael Ferland, Tylers Myers et Jordie Benn, mais sur ces signatures, il n’a pas frappé dans le mille puisque Ferland fut blessé presque toute la saison, Benn après Noël a souvent été surnuméraire et Myers ne s’est pas montré à la hauteur des attentes et de son salaire. Avec un gardien très efficace, une attaque explosive et la jeune merveille Quinn Hugues en défensive, l’année fut très intéressante sur la côte du Pacifique.

L’attaque

On peut dire que la venue de J.T. Miller a amené un nouveau duo de grande qualité chez les Canucks après les frères Sedin. Pettersson et Miller ont pris la relève de l’attaque puisque dès le début de saison, l’association entre les deux fut explosive. Cette arrivée a permis à l’entraîneur d’entourer l’excellent 2e centre Bo Horvat de Brock Boeser, ce qui créa un 2e duo très productif. À la date limite des échanges, l’équipe est allée chercher un autre ailier de qualité en Tyler Toffoli (LA) et malgré le petit échantillon, on peut aussi avancer que cette acquisition fut très productive (10 points en 10 matchs). Les joueurs de profondeur tels Gaudette, Virtanen et Motte se sont montrés de valeureux guerriers, ajoutez à cela des vétérans comme Sutter et Roussel et nous avons là un 3e et un 4e trio qui complémentent bien les 2 premiers, ce qui promet pour les prochaines années.

Voici leur alignement saison 2019-2020 :

Miller-Pettersson-Toffoli

Pearson-Horvat-Boeser

Roussel-Gaudette-Sutter

Motte- Beagle- Virtanen

Ericksson

La défensive

Leur défensive est surement leur point faible, et ce, malgré l’arrivée de la future vedette Quinn Hugues, car le reste du groupe ne vieillit pas très bien. Benn, Tanev, Myers et dans une moindre mesure Edler ont démontré des signes importants de ralentissement. Ceci amène quelques problèmes :

1- Le contrat de Myers est long et selon moi surpayé avec encore 4 ans à 6M.

2- La relève particulièrement du côté droit est faible (seul Woo peut devenir un joueur de LNH).

3- Le surplus de défenseurs gauchers autant en vétérans qu’en prospects (Edler, Hugues, Benn, Fantenberg, Juolevi, Brisebois, Rafferty, Tryamkin et Rathbone).

Beaucoup de questions auxquelles devront répondre le 2e étage et le groupe d'entraîneurs avant la saison prochaine.

Voici l’alignement des duos défensifs de la saison 2019-2020 :

Hugues - Tanev

Edler – Stacher

Fantenberg - Myers

Benn



Gardiens

Chez les gardiens de but, Jacob Markstrom a connu une excellente saison et n’eut été de sa blessure en fin de saison, il aurait fort probablement été en nomination pour le trophée Vézina. Cela est d’autant plus méritoire quand on voit la défensive devant lui. Le jeune Thatcher Demko, à sa première saison complète en LNH, a bien fait, mais je crois qu’avec les performances de Markstrom, il restera le back-up pour quelques années encore. Comme 3e gardien, Michael Di Pietro aura besoin d’encore une ou deux saisons afin de se mériter un poste dans la grande ligue.

En résumé, l’équipe de la Colombie-Britannique a connu une bonne saison, mais avec tous les mouvements de joueurs effectués par Benning, il fallait s’y attendre un peu. La vraie surprise venait plutôt de l’agressivité de la direction du club pendant la saison estivale. La formation est bien structurée en attaque avec une ligne de centre très solide et plutôt jeune (Pettersson, Horvat, Gaudette et Sutter). Pour compléter, on peut ajouter à cela quelques ailiers avec des qualités offensives plus qu’intéressantes comme Boeser, Toffoli, Miller, Pearson et des joueurs d’énergie comme Roussel, Virtanen et Motte sans oublier des prospects fort prometteurs comme Lind, Podkolzin et Höglander. L’avenir du côté de l’attaque est assuré pour de nombreuses années à Vancouver, mais l’organisation devra se pencher sur sa défensive pour viser les hauts sommets.

En effet, celle-ci démontre des signes inquiétants, le leader de cette brigade est Alex Edler,

mais il commence à ralentir. Son contrat se termine en 2020-2021 et j’ai l’impression qu’il devrait signer à nouveau pour un contrat de courte durée. Ensuite, il y a la future vedette Quinn Hugues, aucun problème avec lui, il sera à Vancouver pour de nombreuses années. Voilà pour les éléments positifs de l’arrière-garde (à noter que ces 2 défenseurs jouent à gauche). Maintenant, Tyler Myers a 30 ans et un contrat à long terme, Jordie Benn est trop lent pour la nouvelle LNH, Stecher petit défenseur avec peu de potentiel offensif et Tanev est en fin de contrat et sera difficile à signer (cap salarial). Aucun d’entre eux ne fait partie de la solution pour améliorer le groupe de défenseurs. Dans la relève, là aussi il n’y a rien de très réjouissant à part peut-être Rafferty, auteur d’une très bonne saison en ligue américaine et Jett Woo dans la ligue junior de l’ouest qui POURRAIENT devenir des joueurs de LNH respectables, mais rien n’est moins sûr, la relève est bien pauvre.

Bref, entre des mauvais contrats, des joueurs vieillissants, des prospects pas prêts ou avec un

potentiel limité et un déséquilibre gauche-droite, la situation des défenseurs chez les Canucks est très compliquée. Benning et son groupe de recruteurs amateurs et professionnels devront vite trouver des solutions

s’ils veulent avoir une défense digne de ce nom.

Chez les gardiens, le résumé sera bref. Le futur est garanti avec un jeune trentenaire en Markstrom et deux très bons jeunes en Demko et Di Pietro. Un de ces deux jeunes pourrait devenir une solution à la défensive.

Pour terminer, les Canucks sont une équipe intéressante et excitante, leur futur semble des plus prometteurs, mais attention à la défensive et aussi à leur cap salarial, car en effet, les contrats de Myers et Eriksson à 6M chacun pour 4 et 2 ans respectivement vont causer des problèmes lorsqu’il sera le temps de signer des ententes à long terme avec Pettersson et Hugues.


Je m’attends avec les Canucks à voir une équipe qui se battra pour une place en play-off, mais s’ils trouvent une solution à ce problème de défensive, le haut du classement pourrait les attendre, et ce, pour longtemps.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com