Analyse de l'Avalanche du Colorado!



Depuis quelques saisons, l’Avalanche a progressé de manière significative. D’abord de bons choix de repêchage comme Mackinnon, Rantanen et Makar. Ensuite l’échange de Duchene au sénateur d’Ottawa a vraiment modifié l’image des Avs tout comme l’arrivée de Samuel Girard et aussi l’arrivée prochaine de Bowen Byram et Shane Bowers. Finalement Jared Bednar a amené un jeu plus rapide et porté vers l’avant, ce qui convenait très bien à cette jeune et excitante équipe. Lors des 2 dernières saisons, l’équipe s’est classée dans les séries éliminatoires et à démontré beaucoup de caractère malgré 1 seule série remportée.

L’équipe de Denver est une équipe bien structurée autant au niveau financier qu’au niveau sportif. Pour avoir du succès, il est important d’avoir un 1er centre, un 1er défenseur et de la profondeur. Sakic a remédié à ce problème de profondeur en allant chercher plusieurs joueurs l’été dernier sans faire de dépenses exagérées. Donskoï (4 ans 3.9M), Nichushkin(1 an 0.8M), Bellemare(2 ans 1.8M) via les joueurs autonomes et Kadri, Burakovsky via des échanges. Ces différents mouvements de joueurs ont permis au Colorado d’avoir 4 trios efficaces et la 4e meilleure attaque de la ligue.


1er trio Landeskog - Mackinnon - Rantanen

2e trio Burakovsky – Kadri - Donskoi

3e trio Nichushkin- Jost - Compher

4e trio Nieto - Bellemare - Calvert


Malheureusement, plusieurs blessures n’ont pas permis à Bednar de jouer avec cet alignement très souvent. Mais heureusement, plusieurs joueurs rappelés de l’équipe de la ligue américaine ont fait un très bon travail et Mackinnon à continué de produire au rythme des 100 points peu importe ses partenaires de jeu.

En défensive, la aussi un bon équilibre entre mobilité, bon physique, jeunesse et expérience. Cette saison nous a permis de constater que Makar sera bel et bien le défenseur #1 tant recherché depuis Rob Blake ou Raymond Bourque. De plus, la surprise de l’année chez l’avalanche a pour nom Ryan Graves (1er dans la LNH dans les + et – avec + 40) qui a réussi à s’adapter à Makar et former un duo de 1er ordre. Je m’en voudrais d’oublier les performances extraordinaires de Samuel Girard qui a régulièrement joué plus de 20 minutes par soir et performer tel un vétéran en plus d’augmenter son apport offensif.


Voici les duos :

Graves- Makar

Girard- Johnson

Cole- Zadorov

Finalement au niveau des gardiens de but, autant Grubauer (moy.2.63 et % d’eff. .916) que Francouz (moy. de 2.41 et % d’eff.de .923) ont fait un travail très honnête en permettant à l’Avalanche d’avoir la 6e meilleure défensive du circuit Bettman.

Maintenant que la saison est probablement terminée, il est temps de penser à l’an prochain. 4 attaquants et 2 défenseurs seront joueurs autonomes avec compensation, Burakovsky(A), Jost(A), Nichushkin(A) et Graves(D) seront surement resignés. Par contre, Kamenev et Zadorov seront probablement échangés. Zadorov, malgré tout son potentiel, ne semble pas à l’aise avec dans le système Bednar et je reste convaincu qu’il a la capacité d’être un top 4 dans une autre équipe. Pour ce qui est de Kamenev, l’ancien capitaine de l’équipe russe des moins de 20 ans n’a jamais vraiment su saisir sa chance pour démontrer son talent. Sakic lui offrira surement la chance d’y parvenir …ailleurs.


Pour les joueurs autonomes sans compensation, 3 attaquants (Namestnikov,Wilson et Nieto),2 défenseurs(Barberio et Connauton)et 1 gardien (Hutchinson). Selon moi, seul Namestnikov a une chance de recevoir une offre LNH. Barberio et Connauton pourraient recevoir une offre à 2 volets mais sans plus.


Le retour ou non de ces joueurs dépendra beaucoup de la capacité de certains jeunes de se faire une place dans l’alignement pour la saison prochaine. Martin Kaut, Logan O’connor et même Shane Bowers auront à se battre pour 1,2 voire 3 places. À la défensive, les jeunes Bowen Byram et Conor Timmins pourraient mériter une place mais je serais très étonné que les 2 y arrivent puisqu’il serait compliquer d’avoir une équipe aspirante à la coupe Stanley avec 4 défenseurs de 22 et moins dans le top 6. Cette situation amènera surement Sakic à bouger durant la saison morte.

Pour terminer, plusieurs interrogations se posent pour les dirigeants du club et devront être réglées pour commencer la saison sans éléments perturbants. La situation de Zadorov, l’arrivée de jeunes à l’attaque mais surtout en défensive, renforcer le 2e trio par un ailier top 6 ? ou un 3e centre plus productif que Jost ?


Nous y répondrons dans les prochaines chroniques. Ainsi, nous continuerons à vous faire connaitre les futurs prospects, l’équipe de ligue américaine, prochain draft etc…

L’avenir s’annonce prometteur du côté des rocheuses américaines, le groupe est jeune et semble très soudé. Plusieurs possibilités s’offrent à Joe Sakic pour amener l’équipe vers les plus hauts sommets dans les prochaines années.


  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com