2012-2019 : les Kings de Rois à Cancres

En 2012 et 2014, Los Angeles n'a pas seulement gagné 2 coupes Stanley, elle a gagné avec un style de jeu bien ancré : une attaque pas exceptionnelle, mais une défense hermétique. En effet, lors des 2 saisons victorieuses, LA avait l'une des pires attaques de la ligue ( 29eme en 2012 et 25eme en 2014) mais une des meilleures défenses ( 2eme en 2012 et 1er en 2014). A contrario en 2019, c'est toujours une mauvaise attaque, 30ème, mais une défense 14ème.



De plus, ce système défensif était basé sur des joueurs physiques et lourds (les défenseurs pesaient en moyenne 100kg). Ce système excellait à l'extérieur (en 2012 10 victoires sur 11 sur la route) et quand le système défensif bien rodé est couronné par un gardien qui réalise .946 en arrêt, cela devenait tout simplement injouable.

Mais ce système avec des joueurs bien précis ont été obtenus en échange de pick de draft (système courant quand on joue le titre) au prix d'une non alimentation du farm systeme (noyau de jeunes recrues entre 18 et 20 ans en attente du bon moment pour être lancés dans la grande ligue). En effet, à la fin de la saison 2014, LA avait le 30ème farm system et donc peu de jeunes en devenir dans le vivier. Le recrutement a été fait en signant des agents libres ou en absorbant des contrats de joueurs en déclin pour récupérer des picks de draft.

Sportivement, cela n'a pas porté ses fruits puisque depuis 2014, LA n'a joué que 2 fois les PO (2016 pour une défaite 4-1 face à San José et en 2018 pour un sweep par Las Vegas même si la série a été très serrée) au moment où les équipes ont misé sur des gabarits plus petits, rapides mais surtout techniques.


Depuis, l'arrivée du duo de légende des Kings Blake-Robitaille, le but est simple : échanger les joueurs qui ne seront pas gardés pour récupérer un maximum de pick et de cap space pour repartir de l'avant. Le travail paye, vu que LA sera à la rentrée le meilleur farm system. De plus, ils ont lancé des recrues en 2019-2020, dont Vilardi, et qui restait avant le confinement sur une série de 7 victoires de suite. Ce qui est encourageant pour la prochaine saison.


Reste à savoir quels jeunes parmi Turcotte, Kaliyev, Fagemo, Thomas, Bjornfot seront intégrés au rooster des Kings pour jouer la qualification aux playoffs et remettre LA sur la carte quand les choses sérieuses se jouent. (LA n'est pas une équipe de saison régulière, car le dernier titre de division remonte à 1991 et en 2014, LA remporte la Stanley avec le 8ème spot à l'ouest)


  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com