• Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com

% MISES AU JEU EN ZONE OFFENSIVE (OZS%)

La corrélation entre le % des mises au jeu en zone offensive et le Corsi % définissant le niveau de possession de la rondelle est direct. Et qui dit niveau de possession de rondelle élevé, dit possibilité élevée de marquer. Pour cette donnée, nous ne considérons pas les données en avantage ou désavantage numérique puisqu’elles sont trop variables et que nous ne pouvons en tirer une information prédictive. Le graphique suivant présente les résultats des équipes lors de la dernière saison.

% MISES AU JEU EN ZONE OFFENSIVE – LES MEILLEURS

***Statistiques détaillées dans le Guide du pooler***

GOLDEN KNIGHT DE LAS VEGAS

( oZS%: 54,4 - CF%: 54,36 - FF%: 54,19)

Les Golden Knight est l’équipe ayant le plus haut taux de mises au jeu en zone offensive. En analysant les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe, il est possible de constater que chacun d’entre eux débutent plus de 50% de leur présence sur la glace en zone offensive. Leur CF% et FF% en sont grandement influencés puisqu’ils se situent, à l’exception de Cody Eakin, à 53% et plus.

BRUINS DE BOSTON

( oZS%: 54,1 - CF%: 53,07 - FF%: 53,63 )

Les Bruins ont un taux de mises au jeu en zone offensive très près de Las Vegas mais la répartition des joueurs ayant des départs en zone offensive semble moins varié. Parmi les 5 meilleurs pointeurs de l’équipe, Brad Marchand, David Krejci et David Pastrnak ont un taux de 61% et plus alors que Patrice Bergeron suit de près à 58,8%. De plus, à l’exception de Charlie Coyle, les CF% et FF% de ces joueurs sont au-dessus de 55%.

JETS DE WINNIPEG

( oZS%: 53,8 - CF%: 54,36 - FF%: 54,19 )

Les Jets se retrouvent avec le troisième plus haut taux de mises au jeu en zone offensive. Dans leur cas, même s’ils ont tous un oZS% supérieur à 53%, les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe ont tous un CF% et un FF% de 50% et moins. S’ils maintiennent le même oZS% cette année, ils devraient produire d’avantage que l’année précédente.

HURRICANE DE LA CAROLINE

( oZS%: 53,7 - CF%: 54,8 - FF%: 54,78 )

Les Hurricane occupent le quatrième rang de cette statistique, mais seulement à 0,1% d’écart avec les Jets. À l’exception de Teuvo Teravainen, les quatres autres meilleurs pointeurs de l’équipe ont des oZS%, CF% et FF% de plus de 55%. Ces statistiques sont très parlantes en termes de relations entre ces statistiques.

FLAMES DE CALGARY

( oZS%: 53,5 - CF%: 53,83 - FF%: 53,11 )

Les Flames terminent ce top cinq avec un oZS% de 53,5%. Leurs cinq premiers pointeurs ont grandement profité de ces situations avec, à l’exception de Mark Giordano, un oZS% de 55% et plus. Leur CF% et FF% démontrent également qu’ils ont su profiter de ces situations pour se démarquer.

% MISES AU JEU EN ZONE OFFENSIVE – LES PIRES

***Statistiques détaillées dans le Guide du pooler***

DEVILS DU NEW JERSEY

( oZS%: 44,4 - CF%: 46,88 - FF%: 47,49 )

Les Devils trônent dans les bas-fonds dans cette catégorie avec un très faible 44,4%. À l’exception de Nico Hischier et Kyle Palmieri qui comptent des statistiques acceptables, les trois autres meilleurs pointeurs ont des de l’équipe ont un oZS% de moins de 42% et des statistiques tous aussi faible pour le CF% et FF%.

STARS DE DALLAS

( oZS%: 46,3 - CF%: 48,32 - FF%: 48,45 )

Les Stars occupent l’avant dernière position pour cette statistique en compagnie des Flyers. Cependant, lorsque nous regardons les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe, à l’exception de Mats Zuccarello, nous constatons qu’ils ont tous un oZS% au-dessus de 52% et des CF% et FF% de 50% et plus. Le problème se situe probablement au niveau de la profondeur de l’équipe.

FLYERS DE PHILADELPHIE

( oZS%: 46,3 - CF%: 48,45 - FF%: 48,92 )

À égalité avec les Stars, les Flyers présentent un oZS% de 46,3%. Contrairement à eux, les statistiques des meilleurs pointeurs de l’équipe concordent avec les résultats d’équipe. À l’exception de Claude Giroux et de James van Riemsdyk, les trois autres joueurs ont un oZS% de 50% et moins.

SÉNATEURS D’OTTAWA

( oZS%: 46,7 - CF%: 44,9 - FF%: 45,47)

Les Sénateurs occupent le quatrième pire classement pour cette statistique. À l’exception de Thomas Chabot et Mikkle Boedker, les trois autres meilleurs pointeurs de l’équipe se retrouvent avec un oZS% de 48% et moins avec des CF% et FF% qui vont dans le même sens.

CANUCKS DE VANCOUVER

( oZS%: 47,2 - CF%: 47,89 - FF%: 48,02 )

Les Canucks se retrouvent au cinquième pire classement au niveau du oZS%. Cela dit, les statistiques de Elias Pettersson et Brock Boeser ne sont pas représentatifs, car ils comptent sur des oZS% de très haut niveau ainsi que des CF% et FF% de plus de 51%. Le constat inverse est marquant pour les trois autres principaux pointeurs de l’équipe qui ont un oZS% de moins de 40% et des CF% et FF% entre 46% et 50%. Question de profondeur probablement !