STATISTIQUES AVANCÉES "SIMPLIFIÉES"

Les statistiques avancées sont riches en information et peuvent vous permettre d’analyser les moindre faits et gestes des joueurs et équipes. Les personnes les plus motivées scruteront tous ces chiffres afin de prédire l’issue de match, la valeur des joueurs, leur développement, etc…mais il n’en demeure pas moins que ce sont des données prédictives qui peuvent être influencés par d’autres éléments externes aux faits statistiques.

 

Ceci dit, afin de maximiser vos chances de gagner votre pool cette année, nous allons vous présenter les données statistiques avancées les plus pertinentes pour votre pool et qui auront un impact réel sur votre performance. Attention ! Des statistiques pures sans analyse ne veulent rien dire et il est parfois nécessaire de croiser des données pour leur donner du sens…c’est pour cette raison que nous vous présenterons notre analyse dans les prochaines pages.

 

Voici donc, de façon simplifiée, les statistiques avancées que nous utiliserons dans notre guide.

STATISTIQUES D'ÉQUIPE

  • Corsi (CF%) équipe :         

Cette statistique cumule le total des tentatives de tirs afin de mesurer le % de possession de la rondelle par chaque équipe. Celle-ci utilise l’ensemble des tirs, peu importe la qualité ou la possibilité de ceux-ci à se transformer en but. La plupart des équipes se retrouvent avec un CF% entre 40 et 60. Une équipe ayant un CF% autour de 55 et plus sera considérée comme une équipe élite.


  • Fenwick (FF%) équipe :    

Cette statistique cumule également le total des tentatives de tirs afin de mesurer le % de possession de la rondelle par chaque équipe. Par contre, le FF% ne tient pas compte des tirs bloqués. Cette donnée nous permet de prendre en considération également la qualité des joueurs des équipes et donner une prédiction d’avantage au niveau des chances de marquer que de la simple possession de la rondelle. Comme le Corsi, la plupart des équipes se retrouvent avec un FF% entre 40 et 60. Une équipe ayant un FF% autour de 55 et plus sera considérée comme une équipe élite.


  • OZS% équipe :                   

Cette statistique mesure la proportion de mise au jeu en zone offensive versus l’ensemble des mises au jeux de chaque équipe. Ainsi, plus un % de mises au jeu en zone offensive est élevé, plus l’équipe augmente ses chances de marquer.


  • PDO équipe :                      

Cette statistique mesure le facteur chance de chaque équipe versus leur performance générale au classement. Elle met en perspective le niveau de chance au niveau des buts accordés et des buts marqués. Une équipe ayant un PDO supérieur à 102 sera considérée comme très chanceuse alors qu’une autre ayant un PDO inférieur à 98 sera considérée comme non chanceuse. La moyenne se situe à 100.

STATISTIQUES POUR LES JOUEURS (ATTAQUANTS ET DÉFENSEURS)

  • Corsi (CF%) :                       

Cette statistique cumule le total des tentatives de tirs afin de mesurer le % de possession de la rondelle par chaque joueur. Celle-ci utilise l’ensemble des tirs, peu importe la qualité ou la possibilité de ceux-ci à se transformer en but en situation de 5 contre 5. La plupart des joueurs se retrouvent avec un CF% entre 40 et 60. Un joueur ayant un CF% autour de 55 et plus sera considérée comme faisant partie de l’élite.


  • Fenwick (FF%) :                  

Cette statistique cumule également le total des tentatives de tirs afin de mesurer le % de possession de la rondelle par chaque joueur en situation de 5 contre 5. Par contre, le FF% ne tient pas compte des tirs bloqués. Cette donnée nous permet de prendre en considération également le niveau d’habilité de chaque joueur au niveau de la maniabilité de la rondelle et de l’intelligence au niveau de la lecture du jeu mettant en relief la qualité des joueurs. Cette donnée offre une prédiction d’avantage au niveau des chances de marquer que de la simple possession de la rondelle. Comme le Corsi, la plupart des joueurs se retrouvent avec un FF% entre 40 et 60. Un joueur ayant un FF% autour de 55 et plus sera considérée comme faisant parti de l’élite.


  • OZS% :                                 

Cette statistique mesure la proportion de mise au jeu en zone offensive versus l’ensemble des mises au jeux à laquelle chaque joueur prend part en situation de 5 contre 5. Ainsi, plus un % de mises au jeu en zone offensive est élevé, plus un joueur augmente ses chances de cumuler des points.


  • PDO :                                    

Cette statistique mesure le facteur chance de chaque joueur versus leur total de points obtenus et situation de 5 contre 5. Elle considère le niveau de chance associé à chacun des points obtenus. Un joueur ayant un PDO supérieur à 102 sera considéré comme très chanceux alors qu’un autre ayant un PDO inférieur à 98 sera considéré comme moins chanceux. La moyenne se situe à 100.


  • %FA :                                    

Cette statistique mesure le % de points obtenus par chaque joueur via les premières mentions d’aide sur un but en situation de 5 contre 5. Un joueur ayant un %FA élevé aura plus de chance de répéter son total de points par mentions d’aide contrairement à un joueur ayant un %FA faible. Ce dernier, ayant amassé un plus grand % de points par une deuxième mention d’aide sera plus dépendant de la performance de ses compatriotes.

STATISTIQUES GARDIENS DE BUT

  • % d’arrêts (SV%) :              

Cette statistique est généralement bien connue des poolers, mais nous l’analyserons plus en profondeur afin d’en extraire des tendances. En bref, elle mesure le nombre d’arrêt par rapport au nombre total de tir reçu. Plus le SV% est élevé, meilleur est le gardien de but.


  • HDSV% :                              

Cette statistique mesure le % d’arrêt par rapport aux tirs les plus dangereux ou qui ont la possibilité la plus élevée de se transformer en but. Plus le HDSV% est élevé, meilleur est le gardien de but dans ce type de situation.


  • MDSV% :                             

Cette statistique mesure le % d’arrêt par rapport aux tirs de danger moyen ou qui ont une possibilité moyenne de se transformer en but. Contrairement à ce que nous pouvons penser, ce n’est pas le type de tir au but le plus fréquent. Plus le MDSV% est élevé, meilleur est le gardien de but dans ce type de situation.


  • LDSV% :                              

Cette statistique mesure le % d’arrêt par rapport aux tirs de qui ont une faible probabilité de se transformer en but. Il s’agit généralement du type du type de tir au but le plus fréquent. Plus le LDSV% est élevé, meilleur est le gardien de but dans ce type de situation.


  • % Rebonds :                       

Cette statistique mesure le nombre de rebonds qu’un gardien de but donne en proportion du nombre de tir total reçu. Plus un gardien de but a un % de rebonds faible, plus il est en contrôle de la rondelle.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com