EN RÉSUMÉ...

***Statistiques détaillées dans le Guide du pooler***

Après la revue des différentes statistiques, que pouvons-nous retenir ? Voyons les équipes nominées pour les différentes catégories !

AU SOMMET POUR Y RESTER !

Les Flames ne sont pas un feu de paille ! Avec un PDO avoisinant la marque de 100, démontrant que la chance n’a joué ni en faveur, ni en défaveur du rendement de l’équipe, ils cumuleront encore une fois cette année les 100 points. Leurs performances en égalité numérique autant au niveau du oZS%, leur pourcentage de possession de la rondelle et de conversion en chance de marquer étant tous dans le top cinq de la ligue feront d’eux des compétiteurs féroces. Finalement, le noyau de joueurs demeurant en place, rien ne semble croire en une diminution de régime.

AU SOMMET POUR Y RESTER !     (MENTION SPÉCIALE)

Le Lightning de Tampa Bay se retrouvera probablement dans le haut du classement encore une fois cette année. Cependant, ils ne répéteront pas les records de l’an passé alors qu’ils avaient bénéficiés d’un très haut taux de PDO et donc de chance.

ATTENTIONS…ILS ARRIVENT!       (MENTION SPÉCIALE)

Les Sharks San Jose pourraient avoir une analyse semblable aux Hurricanes, mais les changements possibles à l’alignement (Patrick Marleau et Joe Thornton principalement) et les performances variables de Martin Jones amènent un bémol à leur performance de cette année.

     LE MEILLEUR EST À VENIR!          (MENTION SPÉCIALE)

Les Panthers de la Floride connaîtront également une progression. Étant la deuxième équipe ayant été la moins chanceuse avec un PDO de 98,5, ils feront certainement mieux et plusieurs de leurs joueurs ont moins performé qu’anticipé. Avec l'arrivée de Bobrovsky dans les buts, le meilleur pourrait arriver plus tôt que prévu!

LE MEILLEUR EST À VENIR!

En débutant le guide de cette année, je ne croyais pas que les Canadiens se retrouveraient dans cette catégorie, mais force est d’admettre que l’avenir est prometteur pour eux. Leurs cinq meilleurs pointeurs ont tous eu des CF% et des FF% plus bas que leur moyenne en carrière, Shea Weber a manqué la moitié de l’année et Jonathan Drouin n’a pas été à la hauteur des attentes. Avec les jeunes joueurs qui se grefferont au club et une progression à la hauteur de leurs habitudes des principaux joueurs, tous les espoirs sont possibles.

ATTENTIONS…ILS ARRIVENT!

Les Hurricanes n’ont pas fini de tout ravager sur leur passage. Ils ont un PDO neutre de 99,2 démontrant que la chance n’a pas été un facteur déterminant dans leur résultat de l’année précédente. Possédant le deuxième meilleur taux de possession de la rondelle et le meilleur taux de conversion de ce dernier en chance de marquer, les cinq premiers marqueurs des Hurricanes ont tous joués sous leur marque moyenne en carrière…ils feront mieux et n’auront pas à attendre à la fin de l’année pour se classer pour les séries de fin de saison.

DÉCENTE AUX ENFERS!

Les Islanders est l’une des deux équipes, avec les Capitals de Washington, à avoir bénéficié du plus haut niveau de chance mais ils ont bien moins de talents bruts que ces derniers. D’autant plus que trois de leurs cinq meilleurs pointeurs ont un PDO de 103 et plus..ce qui est réellement hors norme. Pour en rajouter, ils ont le cinquième plus bas pourcentage au niveau de la possession de la rondelle et de la conversion de celle-ci en chance de marquer. C’est à croire que leur succès de l’année passée n’aura été qu’un coup de chance et une participation aux séries sont à oublier pour cette année!

          DÉCENTE AUX ENFERS!                (MENTION PAS TRÈS SPÉCIALE)

Les Stars de Dallas rateront également les séries de fin de saison cette année. Ayant des CF% et FF% dans le dix pires de la ligue, un niveau de chance normal et le deuxième pire pourcentage de mise au jeu en zone offensive, ils ne feront pas le poids.

L’ANNÉE SERA LONGUE…ENCORE!

Derniers pour la possession de la rondelle et pour la conversion en chance de marquer, quatrième pire résultat pour les départs en zone offensive, le départ de Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel, un PDO de 99,4 prouvant que la chance n’a pas eu d’effet sur leurs résultats (positifs ou négatifs)…que dire de plus! L’année sera très longue à Ottawa!

L’ANNÉE SERA LONGUE…ENCORE!  (MENTION PAS TRÈS SPÉCIALE)

Avant la période des signatures des agents libres, j'avais inscrit le nom des Rangers de NY dans cette rubrique...mais j'ai dû me rectifier! Alors voilà donc l'autre équipe pour qui l'année sera longue: Les Red Wings de Détroit! Avec un CF% de 47,12% et un FF% de 46,31% ils représentent une des pires équipes...Rien de bon à présager surtout qu'il n'y a pas eu de changement important durant la saison morte.

  • Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com