• Noir Icône Instagram

©2019 by Hudon-Hockey. Proudly created with Wix.com

CORSI % ET FENWICK %

Attardons-nous maintenant aux indices mesurant le total des tentatives de tirs afin de mesurer le % de possession de la rondelle par chaque équipe (Corsi) et les chances de marquer (Fenwick). En rappel, le CF% tient compte de tous les tirs alors que le FF% ne tient pas compte des tirs bloqués. Nous analyserons toujours ces deux statistiques en simultané afin de mettre en évidence la qualité des joueurs des équipes en mettant sous la lumière la prédiction au niveau des chances de marquer versus la simple possession de la rondelle. Pour les deux indices, la plupart des équipes se retrouvent avec un CF% ou un FF% entre 40 et 60. Une équipe ayant un CF% ou un FF% autour de 55 et plus sera considérée comme une équipe élite. Compte tenu qu’il est impossible de prédire le nombre d’avantage numérique qu’une équipe bénéficiera lors d’une saison (et par défaut leur performance en avantage numérique), seules les périodes à 5 contre 5 sont considérées dans le calcul du CF% et du FF%.

CORSI ET FENWICK – ÉQUIPES ÉLITES

***Statistiques détaillées dans le Guide du pooler***

SHARKS DE SAN JOSE

(CF% : 54,87% – FF% : 54,57%)

Les Sharks représente l’équipe ayant maintenu le plus haut taux au niveau de la possession de la rondelle et deuxième pour les chances de marquer. Le faible écart entre leur CF% et leur FF% nous montre que l’équipe utilise leur temps de possession de façon efficace afin de profiter de leurs chances de marquer…ce qui est parfait ! Ils vont certainement maintenir, voire même améliorer leur performance pour ces deux volets. En analysant les performances des cinq meilleurs pointeurs de l’équipe l’an passé, à l’exception de de Brent Burns, ils ont tous eu un FF% et un CF% plus faible que leurs résultats en carrière. Leur performance va s’améliorer pour s’approcher de leur moyenne en carrière et l’équipe verra ses performances s’améliorer du même coup.

HURRICANES DE LA CAROLINE

(CF% : 54,8% – FF% : 54,78%)

Les Hurricanes ont cumulé les meilleures statistiques au niveau des chances de marquer et les deuxièmes meilleures au niveau du taux de possession de la rondelle. Ils présentent également le plus faible écart entre leur CF% et leur FF% ce qui les place au top des équipes pour leur efficacité lorsqu’ils sont en possession de la rondelle. L’analyse des performances des cinq meilleurs pointeurs de l’équipe l’an passé est assez éloquente ! À l’exception de de Dougie Hamilton qui se maintient comparativement à ses résultats en carrière, les quatre autres ont joué sous leurs marques en carrière. Et que dire des CF% et FF% de Sebastian Aho et Justin Williams qui sont entre 59,4 et 60,4 qui les placent parmi les meilleurs. Considérant que la leur production va se rapprocher de leur moyenne en carrière, la performance de l’équipe se verra elle aussi augmenter à ce niveau.

GOLDEN KNIGHT DE LAS VEGAS

(CF% : 54,36% – FF% : 54,19%)

Se présentant au troisième rang tant au niveau de la possession de la rondelle que des chances de marquer, les Golden Knight présentent de très bonnes statistiques d’équipe. Ceci dit, à l’exception de Cody Eakin, les statistiques des quatre autres meilleurs pointeurs montrent de bons CF% et FF%. En excluant William Karlsson qui a connu une année avec des résultats au-delà de la moyenne de ses statistiques en carrière, les trois autres joueurs devraient améliorer leur CF% et FF%. Bref, le faible écart entre le CF% et le FF% de l’équipe montre qu’ils sont efficaces en possession de la rondelle. Les résultats moyens des cinq meilleurs pointeurs démontrent que le concept d’équipe fait partie intégrante des Golden Knight. Dans ce contexte, la performance de l’équipe devrait se maintenir.

CANADIENS DE MONTRÉAL

(CF% : 54,12% – FF% : 53,4%)

Les Canadiens présente l’équipe ayant le quatrième meilleur CF% associé au taux de possession de la rondelle et le cinquième au niveau du FF%. Avec un écart entre ces deux données de 0,72, soit le quatrième plus élevé, ils font partie des équipes qui ont eu le plus de difficulté à convertir leurs succès au niveau de la possession de la rondelle vers des chances réelles de marquer. Cependant, à l’exception de Phillip Danault qui a obtenu des CF% et FF% beaucoup plus élevé que sa moyenne en carrière, les quatre autres meilleurs pointeurs vont voir ces statistiques s’améliorer pour s’approcher de leur marque de carrière. Les Canadiens devraient en bénéficier également et voir de meilleures performances.

BRUINS DE BOSTON

(CF% : 53,07% – FF% : 53,63%)

Les Bruins occupent le sixième rang au niveau de la possession de la rondelle, mais le quatrième en ce qui a trait à la conversion des chances de marquer (FF%).   De plus, ils présentent le sixième meilleur résultat au niveau de l’écart entre leur CF% et leur FF% avec -0,56. Cette marque démontre qu’ils excellent dans la conversion de leurs chances de marquer. S’ils augmentent leur CF%, il est fort probable que leurs succès suivront avec une hausse du FF% et donc une meilleure performance de l’équipe. De plus, les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe ont tous cumulés des résultats inférieurs à leurs moyennes en carrière. Ces données devraient donc augmenter cette année et du fait même, les Bruins devraient en bénéficier grandement.

CORSI ET FENWICK – ÉQUIPES EN DIFFICULTÉ

***Statistiques détaillées dans le Guide du pooler***

SÉNATEURS D’OTTAWA

(CF% : 44,9% – FF% : 45,47%)

Les Sénateurs affichent les pires statistiques tant au niveau du contrôle de la rondelle qu’au niveau de la conversion des tirs en chance de marquer. Signe d’espoir, ils présentent le quatrième meilleur résultat au niveau de l’écart entre leur CF% et leur FF% avec -0,57. Cette marque démontre qu’ils excellent dans la conversion de leurs chances de marquer, même s’ils sont rares. S’ils augmentent leur CF%, ils augmenteront leur FF%. L’analyse des cinq meilleurs pointeurs de l’équipe montre qu’ils ont tous un écart important entre leur performance de l’année précédente et leur moyenne en carrière, principalement pour Mikkle Boedker. Les Sénateurs ne peuvent que s’améliorer.

DEVILS DU NEW JERSEY

(CF% : 46,88% – FF% : 47,49%)

Se présentant avec le troisième pire résultat au niveau de la possession de la rondelle et cinquième pire pour la conversion en chance de marquer, les Devils ont par contre le troisième meilleur écart entre leur FF% et leur CF%. Cette dernière donnée démontre qu’ils excellent dans la conversion de leurs chances de marquer. Parmi les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe de l’an passé, seul Blake Coleman devrait voir une diminution de production. Les quatre autres devraient aider l’équipe à s’améliorer.

RED WINGS DE DÉTROIT

(CF% : 47,12% – FF% : 46,31%)

Les Red Wings présente l’équipe ayant le quatrième pire CF% associé au taux de possession de la rondelle mais le deuxième pire au niveau du FF%. Avec un écart entre ces deux données de 0,81, soit le troisième plus élevé, ils font partie des équipes qui ont eu le plus de difficulté à convertir leurs succès au niveau de la possession de la rondelle vers des chances réelles de marquer. À l’exception de Andreas Athanasiou et Frans Nielsen qui devraient voir leur CF% et FF% augmenter considérablement, les autres principaux pointeurs vont voir leur production diminuer ou augmenter légèrement. Les Red Wings ne devraient pas améliorer leur production cette année.

DUCKS D’ANAHEIM

(CF% : 47,6% – FF% : 47,24%)

Les Ducks occupent le cinquième pire rang au niveau de la possession de la rondelle et le quatrième pire en ce qui a trait à la conversion des chances de marquer (FF%). L’écart de 0,36 entre leur CF% et leur FF%, septième plus haut résultat, indique qu’ils ont un peu de difficulté à convertir la possession de rondelle en chance de marquer. Également, les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe ont tous cumulés des résultats inférieurs à leurs moyennes en carrière. Ces données devraient donc augmenter cette année et du fait même, les Ducks devraient connaître une meilleure saison.

RANGERS DE NEW-YORK

(CF% : 46,07% – FF% : 46,35%)

Les Rangers ont cumulé les deuxièmes pires statistiques au niveau du taux de possession de la rondelle et des chances de marquer. L’écart entre leur CF% et leur FF% est optimisme malgré le fait qu’il ne soit pas substantiel avec -0,28. Néanmoins, il indique qu’ils profitent bien de leurs chances de marquer lorsqu’ils sont en contrôle de la rondelle. Ceci dit, les cinq meilleurs pointeurs de l’équipe l’an passé ont tous connu une diminution de leur CF% et FF% par rapport à leur carrière. Ils devraient tous faire mieux, ce qui devrait aider les Rangers à mieux paraître cette année.